Par Regina Martino

Avril est là comme un goût de déjà vu, mais ce retour au point de départ n’est qu’apparent. Nous avons accompli le cycle/cercle d’une année et durant ce laps de temps circulaire nous avons eu l’opportunité de vivre des expériences uniques. Nous sommes, en tant que société, encore empêtrés dans une situation collective sous les contraintes de la « pandémie ». J’évoquais le mois dernier le sentiment généralisé de ras-le-bol et mes conseils en lithothérapie vous invitaient à savoir comment dissiper les sensations de colère et de frustration avec la calcite verte. Pour ce mois d’avril,  je voudrais revenir sur le besoin de lâcher-prise, qui ne nous a jamais vraiment quitté, mais qui maintenant devient absolument essentiel et, j’ose même ajouter qu’il devient non-négociable pour notre santé globale.

Pour être plus précise je vous propose de travailler avec le jade blanc pour rééquilibrer le chakra indigo, le chakra qui se situe au centre de notre tête. Depuis déjà plusieurs années je m’inquiète de deux grands déséquilibres qui ne cessent de se répandre, et celles et ceux qui me suivent depuis un moment se souviendront certainement que j’en parle et les décrit souvent. Il s’agit d’une part du déséquilibre entre la partie frontale et la partie postérieure du 6e chakra, et d’autre part d’une perturbation entre la partie frontale de ce 6ème chakra toujours en excès et le chakra de la gorge (5ème chakra). L’énergie du 5ème chakra se réduit pour alimenter et augmenter encore plus l’énergie du 6ème chakra (frontal).

Qu’elle est la cause de ces disproportions énergétiques ? L’installation de ces déséquilibres sur une longue durée est liée à notre mode de vie, notre façon de regarder le monde, notre gestion du temps et de notre activité mentale. Nous ne prenons plus le temps d’être à l’écoute de nos besoins fondamentaux, nous ne trouvons plus l’espace pour que la vie puisse se manifester spontanément et naturellement, notre quotidien est devenu dangereusement étriqué, notre être se déconnecte de nos sensations (alors que paradoxalement nous devenons toujours plus connectés au virtuel). Nous avons laissé nos vies être insidieusement colonisées par la vitesse et la saturation, où chaque recoin de temps et d’espace est meublé par quelque chose. Nos existences avaient déjà changé bien avant la ou le COVID , elle sont devenues les rouages impitoyables d’une mécanique désincarnée, rassurées par la sensation de pouvoir tout contrôler, pour que nous puissions continuer à nous illusionnant que ce sera mieux après, qu’il y aura « un monde d’après ». Pourtant, dès avant 2020 nous étions arrivés au déni de notre nature essentielle, à un point où l’illusion mentale de contrôler la réalité devenait une possibilité réalisable. Depuis un an désormais nous sommes finalement confrontés à l’absurdité du déploiement d’une société dont l’illusion mentale est le moteur ! On pourrait lâcher-prise et abandonner les mirages pour nous dire, finalement, que nous ne pouvons pas contrôler toute la réalité, se détendre et commencer à être présents à nous même et cheminer avec notre conscience…Oui mais ce n’est pas si simple, des années à courir derrière les artifices du mental ne s’effacent pas avec 2 ou 3 confinements, des masques, et la peur !

J’espère que cette période si difficile individuellement et collectivement nous entraînera vers un point de rupture. Non pas dans le sens négatif et destructeur du BURN-OUT que notre 6e chakra en excès impose déjà à des dizaines de milliers d’individus. Mais une rupture avec ce besoin de contrôle du mental…si toxique pour notre globalité d’être, physique, énergétique, psychique.

L’espoir de liberté que nous attendons avec impatience et que nous soulignons dans nos agendas du déconfinement est encore un leurre du mental, encore une énième projection dans le futur qui nous tient suspendus, dépendants, maniables. La liberté naturelle de l’esprit est toujours présente au fond de nous et elle attend avec une infinie patience que nous puissions lui faire de l’espace…en lui ouvrant l’immensité du temps présent.

Comment alors profiter de l’usure de cette année passée afin de sortir de l’hypervigilance qui s’est installée comme une norme à la fois collective et individuelle chez beaucoup de personnes ? Comment retrouver un sommeil réparateur où l’espace du rêve redevient chemin de conscience et non plus seulement réparation d’urgence ? Je suis profondément touchée par la détresse que je vois parmi nos clients qui viennent chercher des réponses énergétiques. L’incidence des problèmes du sommeil a augmenté au moins de 50% (alors qu’il était déjà important à la base), et le stress et les tensions physiques qui découlent de la difficulté de lâcher prise sont innombrables.

C’est pour cela je voulais vous parler du jade blanc, une pierre qui n’est pas la panacée universelle, mais dont l’action de lâcher prise convient à tout le monde. Elle agit sur les tensions générées par l’excès du chakra indigo frontal, celui qui est ressenti entre les 2 sourcils. La particularité de cette pierre est qu’elle a une action calmante sur un trop plein d’énergie, sur le bouillonnement énergétique qui agite trop souvent le mental, alors que dans la pratique habituelle de la lithothérapie bioénergétique nous allons plutôt agir sur les blocages et les manques dans le but de rétablir l’équilibre du corps énergétique. Cette pierre est une exception joyeuse car nous avons un grand besoin de ses propriétés, et pas uniquement en cette période si trouble.

Le jade blanc vous permet de ralentir la surabondance du contrôle mental, de calmer le perpétuel défilé des pensées invasives. Lorsque nous lâchons cette dictature du discours continuel de l’activité mentale, il n’en résulte pas une perte de contrôle mais un allégement, car d’autres modalités de fonctionnement comme la douceur du ressenti, la fluidité émotionnelle, le surgissement de la joie peuvent enfin faire également partie de notre vécu quotidien. Si vous vous reconnaissez dans les descriptions de ces états énergétiques, vous pouvez porter sur vous un jade blanc, sous forme de pierre roulée, pendentif ou bracelet toute la journée. Dormir avec un galet de jade blanc sous son oreiller ou sur la table de nuit peut aussi soutenir ou participer à un sommeil paisible, et d’autant plus pour les personnes qui ont des problèmes d’endormissement, ou qui se réveillent en pleine nuit avec toutes sortes de préoccupations et un carrousel de pensées en boucle durant des heures. Méditer avec du jade blanc peut aider à trouver plus facilement un état calme. La méditation en général est une magnifique expérience de cette présence à soi et à l’instant présent. Mais lorsque l’on débute la méditation, la peur du lâcher-prise peut souvent amplifier le nombre et la vitesse des pensées. Il est donc indispensable de se donner le temps de prendre du temps, c’est l’enseignement du jade blanc. Que se passe-t-il dans mon corps lorsque je lâche l’emprise du mental ? Observez sans juger ce qui se passe lorsque vous tenez un jade blanc dans la main : la respiration s’auto régule, les tensions physiques se relâchent, les épaules, la mâchoire se détendent, le silence arrive et non seulement il ne fait pas peur mais il apaise. Nous pouvons ressentir que ce lâcher-prise ne nous met pas en danger, et c’est le message que retiendra notre énergie.

Nous donnons à notre corps énergétique une information nouvelle et parfois même une révélation : « je vais mieux quand je lâche-prise» …Cette reconnaissance sera évidente et rapide pour certaines personnes, alors que pour d’autres il faudra davantage de temps et de patience pour que le message soit intégré. Mais tôt ou tard, si la constance accompagne la volonté d’aller mieux, cette nouvelle information pourra devenir notre nouvelle posture.

Je vous souhaite de profiter de ce beau mois d’avril printanier afin de retrouver cet état de calme intérieur qui seul saura vous guider vers un épanouissement digne de votre être tout entier, et qui vous conduit à trouver l’espace et le temps pour honorer le fait d’être en vie.

 

Paris 4 avril 2021, Regina Martino

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Centre Rayon Magenta

disponible

en boutique et sur notre site 

http://www.bols-de-cristal.paris

LE site pour comprendre l'utilisation des bols de cristal et des diapason

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association Rayon Magenta