Bulletin Lithothérapie bioénergétique août 2020

Par Regina Martino

Nous arrivons enfin en août de cette fameuse année 2020, après un mois de juillet dont les questionnements sur les nouvelles perspectives et les changements à venir nous ont laissés un peu chancelants. Nous sentons maintenant le besoin de tourner cette page invisible et insaisissable mais aussi angoissante des cinq derniers mois. Comment y parvenir ? Quel chemin emprunter ?  Avec quels moyens ? Avec quelle énergie peut-on se mettre à l’œuvre ?

C’est en effet une question d’énergie mais non pas une énergie à trouver mais plutôt une énergie à laisser partir. Il y a des moments favorables à l’action, à la quête, au mouvement. Actuellement nous traversons un moment propice à la quiétude. L’art de laisser partir le passé, de se débarrasser des inquiétudes et des peurs, le moment de faire un « reset » pour préparer le nouveau parcours, encore inconnu, de la rentrée de septembre.

Notre conscience, façonnée notamment par notre rôle social de consommateurs, nous pousse toujours à chercher à ajouter quelque chose pour nous renouveler. Alors que le dépouillement est une méthode bien plus efficace. Se mettre dans la posture de lâcher est souvent difficile. Notre 6e chakra frontal voudrait toujours conserver le contrôle dans les processus de transformation, mais entamer une phase de transmutation sous le contrôle de celui-là même qui veut se transformer est totalement impossible, c’est  une imposture. Pour accepter de passer d’une phase à une autre nous avons besoin d’accepter  la perte et la fragilité. Un serpent qui mue est obligé d’accepter sa vulnérabilité, sa cécité provisoire, pour passer à une nouvelle étape et grandir, l’autre peau étant devenue trop petite. J’ai vécu avec un python il y a plus de vingt ans et observer ses périodes de mue a été pour moi un grand enseignement direct. Lorsque nous approchons d’un moment où toutes nos cellules nous guident vers cette phase, si nous nous écoutons intérieurement, nous savons ce que nous avons besoin de lâcher. Si nous ne le voyons pas ou si nous ne l’acceptons pas, la vie s’en charge et cela risque de devenir plus douloureux. Pour accompagner cette phase nous pouvons utiliser une pierre de lave qui saura nous montrer le sens énergétique du trajet de purification. La lave aide à nous poser en douceur au sein des profondeurs de nos racines, nous guide sans déploiement de force vers le bas de notre corps énergétique.

La lave permet de déposer le surplus d’émotions que nous maintenons, d’éliminer le superflu de pensées. Elle nous ramène à l’essentiel, nous accompagne au dépouillement, elle confère de la place, redonne de l’espace en opérant une évacuation des toxines énergétiques et émotionnelles. Elle nettoie le chemin pour que de nouvelles forces puissent nous habiter et revenir afin de nous nourrir à nouveau, vers ce qui est nouveau.

Quel meilleur moment de l’année pour faire une pause, lâcher derrière nous quelques considérations qui ne sont plus nécessaires mais occupent de l’espace. Une période agréable où l’on peut s’écouter dans la détente profonde, dans le silence de la nuit, la nuit noire qui précède un jour nouveau. Nous pouvons plus facilement retrouver le calme stable et paisible, une méditation toute en douceur pour faire de l’espace en nous, une immobilité sereine nécessaire à notre renouveau.

Je vous souhaite des vacances paisibles et ressourçantes !

Paris 5 août 2020

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Centre Rayon Magenta

finalement disponible en boutique et sur notre site 

http://www.bols-de-cristal.paris

LE site pour comprendre l'utilisation des bols de cristal et des diapason

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association Rayon Magenta