Rayon Magenta
Rayon Magenta

Bulletin Lithothérapie bioénergétique mai 2018

Lithothérapie Bioénergétique mai 2018 par Regina Martino

Ce début du mois de mai sous l’encouragement de la pleine lune du 30 avril (en scorpion) nous conduit vers un nouveau cycle d’énergie. Nous le reconnaissons chaque année puisqu’il s’agit de sortir totalement de l’obscurité de l’hiver et d’accueillir une nouvelle force, un jaillissement, une régénération. Je voudrais vous inviter, durant ce mois, à expérimenter, déguster et pratiquer une pierre avec laquelle j’ai tissé un vrai lien profond de reliance, une pierre pour laquelle j’éprouve une profonde gratitude depuis plusieurs années. C’est le jade néphrite, que vous voyez sur la photo, une pierre connue depuis la nuit des temps et reconnue pour ses propriétés physiques, sa résistance et sa dureté, et pour ses bienfaits énergétiques.

Un peu d’histoire : Le Jade est un nom qui a été donné aux pierres ornementales rapportées en Europe en provenance de Chine et d'Amérique centrale. Ce n'est qu'en 1863 qu'on s'est rendu compte que le nom de "Jade" a été appliqué à deux minéraux différents : le jade néphrite et le jade jadéite. Le terme « jade » est inextricablement lié à la civilisation chinoise où il était connu comme « Yu », le « joyau royal ». Depuis 5000 ans les Chinois ont attribué une valeur inestimable à cette pierre et lui ont voué un véritable culte. Paradoxalement, ce minéral n'existe pas dans l'ancienne Chine elle-même, et il a toujours été importé, dans sa presque totalité, de la partie sud-ouest du Turkestan, (le Xinjiang actuel). Le jade jadéite qui a été importé de Birmanie, n’a fait son apparition en Chine que plus récemment, environ depuis le début des années 1730. Jusqu'à cette date, donc, les anciens objets chinois qui sont définis comme du jade sont plus précisément du jade néphrite. Le nom jade est dérivé de «  piedra de ijada » (pierre des flancs) comme l’ont appelé les Espagnols lors de la conquête du continent sud-américain après avoir appris par les Amérindiens son utilisation comme remède pour les affections rénales. En raison de cet effet bénéfique sur les reins, la pierre a également été connue sous le nom de « lapis nephriticus » qui vient du grec nephros  = reins d’où l’appellation néphrite. Il existe de nombreux gisements de jade néphrite dans le monde et chacun donne des variétés d’aspect et de couleurs différents. Le jade russe de Sibérie est une néphrite de couleur verte avec de petites taches noires qui peut être appelé « jade épinard ». Le jade néphrite des Etats-Unis se trouve le long de la Côte Pacifique. Le jade du Canada a été trouvé seulement depuis une centaine d’année, et ses gisements sont concentrés en Colombie Britannique ; mais le Canada est rapidement devenu le principal fournisseur de jade néphrite dans le monde. Attention – beaucoup de pierres vendues sous l’appellation de jade dans les commerces (d’un vert assez pâle) ne sont que de la bowenite, une variété de serpentine, bien plus facile à tailler et très commune. Il n’est pas rare non plus de tomber sur du simple verre qui est vendu comme du jade.

L’énergie que le jade néphrite nous permet de contacter est lié à la zone des reins, notre chakra pistache postérieur, cette zone qui se tend et se vide lorsque nous nous mettons trop de pression. Redynamiser cette partie de nous signifie se laisser derrière toutes critiques intérieures envers nous-même, le reproches inconscients et conscients que nous nous faisons. Ces duretés émotionnelles envers nous qui nous poussent à essayer d’être parfait, de ne jamais lâcher-prise. Nous avons parfois l’impression de nous devoir encore un peu plus de ci ou de ça, de devoir nous démontrer d’être à la hauteur. Mais à la hauteur de qui ? qui a mis la barre si haute ? C’est une bonne question n’est pas ? Pour la médicine énergétique chinoise les reins sont un lieu de stockage d’une substance précieuse héritée des parents : ils stockent le Jing du ciel antérieur, qui contient les informations que nous recevons avant la naissance. L’émotion avec laquelle les reins sont reliés est la peur.

Ce lieu si particulier nous relie à notre héritage énergétique, à qui voulons nous ressembler ? Pour qui voulons nous nous dépasser, tenter d’être parfaits (nous-mêmes, une personne proche, un membre de la famille même disparu) ? quelles peurs nous habitent à ce sujet ? Cette exploration peut se faire en se reliant profondément à notre énergie des reins, en utilisant un jade néphrite pour méditer.

 Le jade néphrite nous amène à revoir avec bienveillance et sans juger certains comportements émotionnels que nous condamnons de nous-mêmes, alors qu’ils constituent souvent la reproduction de schémas comportementaux appris dès l’enfance, dans notre milieu familial ou social. Il peut parfois s’agir d’un refus d’intégrer dans notre nature individuelle ce qui nous vient des ancêtres : nous pouvons avoir accepté le clan familial en tant que structure (chakra bordeaux) mais nous en refusons le soutien ou l’apport énergétique. Le jade est un puissant « dissolvant » de ce type de problématique, un outil d’intégration qui nous permet une régénération profonde et réparatrice. Utiliser du jade néphrite en association avec une shungite permet à ce travail de restructuration d’être intégré jusqu’au plan physique. Utiliser un jade néphrite couplé avec du jade blanc nous propose de sortir des dynamiques destructrices qui amènent au burn-out, c’est-à-dire un excès de contrôle mental, et une exigence extrême sans plus être capable de lâcher-prise.

Le musée Quai Branly a dédié en 2017 une magnifique expo au jade néphrite de Nouvelle Zélande : La PIERRE sacrée des Maori , (je vous invite à cliquer ICI pour télécharger le dépliant) . Les hei tiki, petites figurines taillées dans le jade néphrite, en tant que symbole du lien avec les ancêtres, étaient auparavant un privilège réservé aux hommes et aux femmes de haut rang, un signe de statut social et de prestige.

Retrouvons ces forces ancestrales de soutien profond pour encourager cette régénération printanière.

 Je vous souhaite un excellent mois de mai !

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

 

 

Un texte ! Vous pouvez le remplir avec du contenu, le déplacer, le copier ou le supprimer.

Lorem ipsum dolor sit amet, consetetur sadipscing elitr, sed diam nonumy eirmod tempor invidunt ut labore et dolore magna aliquyam.

 

 

Espace Rayon Magenta

7 rue Gambey - 75011 Paris

 M° Parmentier ou Oberkampf

contact@rayonmagenta.fr

Les GONGS sont arrivé  à la boutique la Roche Mère !

http://www.bols-de-cristal.paris

nouveau site pour comprendre l'utilisation des bols de cristal et des diapason

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© association Rayon Magenta